A Comme Echo

Blog de lou-marinour :' Sur la route, la,la,la, sur la route,la,la,la', A Comme Echo

EN VENTE SUR EDILIVRE :

A comme Echo Edilivre sur Google

disponible en numérique ou en  papier

extrait: Les 20 premières pages

vendredi 04 avril 2014 23:01


HY! M COMME POEME POUR ME PRESENTER

Blog de lou-marinour :' Sur la route, la,la,la, sur la route,la,la,la', HY! M COMME POEME POUR ME PRESENTER

 

 

 

 Enfin vous êtes là..Un petit poème pour me présenter à vous dans un état..Un état d'écriture qui cimente et défait à la fois ...

 

SARAH...LOU...ET....

Sarah

Lou

et..

ne sont pas jumelles

Sarah

Lou sont nouvelles

nouvellement acquises

à ma cause

nouvellement

inscrites

dans ma vie

faut au moins être trois

pour toutes ces choses là

 

 

dimanche 15 avril 2012 20:32


Jeux de pistes

Blog de lou-marinour :' Sur la route, la,la,la, sur la route,la,la,la', Jeux de pistes

  Photo: rando au volcan

 

moi mois

émoi

des jeux en oua

qui n'ont aucun intérêt

des jeux de moi

d'aucune originalité

endémique

typique

biologique

propre

des jeux de mots

sans aucune variété

de construction

 ou de destruction

comme celle des cartes

qui ne tiennent pas debout

sur les cases

avec les tours et les fous

je m'implique en partie

pour gagner

des épreuves

sauvages

pour satisfaire

mon opiniâtreté

de la recherche

du moi

du soi

du toi

ah toi!

nous y voilà!

toi seul ne compte

dans tout ça

1,2,3

mois

ça ne sert à rien de me multiplier

si uniquement toi

ne compte dans tout ça

toi, toi,toi

tu occupes la place

et m'étouffes

comme une plante

de la pire espèce

une peste végétale

qui envahit et  tue

toi,toi, toi

et je ne fais pas le poids

avec mes trois mois

de doutes

de vies

de mots

de toi

qui étouffes

mon endémie

mon authenticité

mon identité

que je te pousse

pour exister

que je repousse

ta toxicité

que j'extermine

ta vivacité

pour repartir

de terre ferme

et retrouver

ma longévité

 ma fertilité

 ma féminité

les ma et les mois

hyper régulés

tellement régulés

qu'ils sauront guider

 la femme que je suis

à qui l' on a enseigné

en toute vérité

que l'erreur

peut mener

loin

que l'erreur peut mener

à la cécité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mardi 16 octobre 2012 21:21


Le lit le thé et la térature

Blog de lou-marinour :' Sur la route, la,la,la, sur la route,la,la,la', Le lit le thé et la térature



Réflexions, réflexions

réflexionnons ensemble chers amis sur...

sur...quoi donc?

Nous voilà réunis en carré d'as, euh non en cercle d'amis

pour réflexionner

sur..sur quoi déjà?

AH, OUI! sur le dernier roman de monsieur Untel!

"C'est...c'est bien " dit la bourgeoise numéro un

" c'est frais ! c'est clinquant ! l'auteur a raison!" dit la bourgeoise numéro deux

" je suis d'accord!" dit l'amie bourgeoise des deux autres  bourgeoises

seule la femme de ménage qui ne comprend pas

qui ne comprend jamais rien à toutes ces discussions

aimerait crier

" je ne comprends pas!"

" mi compren pa!"

mais elle se tait

et arrive à s'accrocher jusqu'à la fin à son balai

parce qu'elle balaie

à cause de toutes ces saletés

que font les bourgeoises en méditacon

euh ..non en médicaxion

pardon ..non  en méditation

enfin en essai de réflexion

si je puis me permettre de parler ainsi

de la cervelle dorée de la very important society

" c'est profond, il a raison quand il affirme que..."

l'auteur n'affirme rien du tout

il écrit parce qu'il s'emmerde au monde

parce qu'il emmerde le monde

tout le monde

et en premier toutes les bourgeoises de salon

qui se réunissent pour commenter son livre

no comment

qu'elles aillent apprendre à lire avant de penser

à fréquenter les mots

les mots populaires c'est pas pour la bourge

c'est pas pour les intellos

c'est pas pour les faux - culs

l'auteur préfère les vrais culs

musclés et culottés

qui eux n'ont peur de rien

et qui n'auraient jamais l'idée de s'asseoir

dans un fauteuil

ou sur une chaise

pour peser le poids des mots

en tonne

ou en kilos

tiens, il préfèrerait je pense de très loin

le cul de la femme de ménage

qui s'est dépensé pour de vrai

dans les tâches ménagères

à le faire travailler

comme cela

naturellement

elle qui ne sait peut être pas lire

comprendrait tout de suite

que les mots n'ont aucun monopole

que le roman de monsieur Untel

peut finir lui aussi

un jour à la poubelle

avec toutes les autres saletés de la vie quotidienne

(....)

" il a voulu dire.." dit l'autre

l'auteur ne veut rien dire du tout

une fois qu'il a écrit il s'en bat les ...oups pardon!

il s'en va au gré d'ailleurs

qu'il jouisse la vie

ou qu'il la vomisse

c'est pas pour les bourgeoises fabriquées

préfabriquées même qui disent

" qu'en pensez - vous?

avez vous remarqué que..?

dans les salons de thé et d'ailleurs

l'auteur ne se fait pas remarquer

tenez chutt!

ne kaftez pas

c'est lui qui vient de s'éclipser

sur la pointe des pieds.



mardi 09 octobre 2012 21:08


qui a mangé le surimi? (le lit, le thé et la térature)

Blog de lou-marinour : " Sur la route, la,la,la, sur la route,la,la,la", qui a mangé le surimi?



Qui a mangé le surimi?

qui a mangé le surimi?

QUI A MANGE LE SURIMI?

est ce que la vie vaut la peine d'être vécue quand on vous crée pour être mangé? ..ainsi s'énonce la philosophie du surimi.

qui a mangé le surimi?

encore une fois, c'est une vocation que d'être mangé,c'est une vocation que d'être apprécié , pour son aspect, pour sa douceur, pour sa couleur, pour son goût!

c'est un avantage que de s'entendre être disputé pour être ou pour avoir été mangé!

quelle satisfaction d'être regretté à titre posthume,être encore réclamé sur terre , encore et encore!

Quel est le téméraire? quel est l'audacieux? quelle est l'audacieuse ? Qui a osé ? Qui a  osé toucher à l'objet défendu dans le frigidaire?

(...)

pourquoi faire le deuil de ce bâton parfait?Pourquoi ne pas en avoir encore et encore? Pourquoi pleurer sa place vide dans le frigo?

Surimi,Surimi! j'avais tellement faim de toi!

qu'a t on fait de toi ô bâton adoré que j'attendais de croquer avec la satisfaction d'une femme affamée! Ô bâton adoré ,croqué peut être par un homme affamé!

(...)

qui m'a fait l'infidèlité de me tromper en me volant mon Surimi!

mercredi 25 juillet 2012 21:41


|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à lou-marinour

Vous devez être connecté pour ajouter lou-marinour à vos amis

 
Créer un blog